top of page

La créativité est un chemin qui se construit ...



PRENEZ UNE IMAGE QUI VOUS INSPIRE

Mon point de départ est un lieu qui m'inspire ! Je me laisse alors emporter par cet endroit, mon regard scrutant le moindre recoin. J'observe les formes, les angles de ses formes, les contrastes, les détails, les espaces entre les choses, les vides laissés par les silhouettes des objets qui composent cette scène. Je commence par poser les grandes lignes de mon dessin en pensant à la composition, au cadrage, aux vides et aux pleins, aux lignes dynamiques, sans m'attarder sur les détails.




COMMENT CHOISIR SES COULEURS ?

Je recherche une atmosphère colorée où tout est déjà là ou tout reste à imaginer. Lorsque je décide d'inventer, généralement dès le matin en ouvrant mon armoire, je ne sais pas si je vais opter pour une jupe ou un pantalon, mais je ressens le désir d'une couleur particulière. Cette couleur m'accompagne tout au long de la journée : je me tourne alors vers des teintes qui m'inspirent ce jour-là, et elles deviennent la dominante de la scène que je crée.


CROQUIS PREPATOIRES

Je procède à quelques petits essais pour répartir les masses, en essayant d'avoir une couleur principale, une seconde en arrière-plan qui s'harmonise, puis quelques touches d'une troisième qui va perturber les copines.



Les règles du jeu sont établies !

Je me lance dans mon projet. Bien que j'aie fixé le début et imposé des contraintes, il se produit toujours quelque chose d'inattendu : une erreur, une tache, un trait que je n'aurais pas dû faire...


En traversant un système de règles, le hasard s'impose souvent et crée des surprises dont il faut tirer parti. Curieuse de nature, je relève ce défi et improvise la suite. Si tout était parfait dans la création, ce serait ennuyeux ; il n'y aurait plus rien à faire. Il n'y a pas d'erreur, seulement des ajustements nécessaires à ce moment-là. Il faut avancer et accueillir l'inconnu.

Par moments, j'arrive à visualiser l'illustration finale, et alors elle perd de son intérêt à mes yeux, car elle a déjà pris forme dans mon esprit. Peut-être que c'était trop simple, et cela ne suscite plus mon intérêt.


C'est dans une subtile alchimie entre maîtrise et lâcher-prise que la magie se manifeste. En trouvant dans chaque action entreprise le point d'équilibre entre volonté et renoncement, entre engagement et détachement, cette étape peut apparaître. C'est l'idée du yin et du yang. On ne peut pas se cantonner uniquement au contrôle ou au lâcher-prise ; cela se découvre petit à petit.




45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page